#3

Július Koller:

One Man Anti Show

L'invité - Guy Konopnicki, journaliste, chroniqueur à l’hebdomadaire Marianne mais également auteur de plusieurs romans (Au chic ouvrier, Les cahiers de Prague…) et d’essais politiques (Pour en finir avec la France éternelle, le jour où de Gaulle est parti : 27 avril 1969)

Ce soir nous vous proposons d’assister à un One Man Show hors du commun, un one man show sur les ondes, ou devrais-je dire un ”One man ANTI show”.

 

Du 25 novembre 2016 au 17 avril 2017, le Mumok, Musée d’Art Moderne de Vienne, présente l’exposition «Julius Koller : One Man Anti Show», la première rétrospective jamais consacrée à cet artiste slovaque.

Pendant plus d’un an, le Mumok accompagné du Musée d’Art Moderne de Varsovie, a rassemblé les archives de Julius Koller. Ce travail de longue haleine a permis aux curateurs de l’exposition de réexaminer la pratique de cet artiste conceptuel. Mais si l’on connaît l’artiste, on connaît mal le contexte sociopolitique de ce qu’était alors la Tchécoslovaquie. C’est pourtant ce qui permet de comprendre l’oeuvre de Julius Koller.

 

Le Mumok a donc reconstitué ce contexte - qui se situe des années 60 à la fin des années 80 -

Une fois ce travail d’enquêteur fait, les curateurs ont du penser un nouvel univers prêt à accueillir la pratique conceptuelle de Julius Koller. Cette pratique s’oppose par définition à la muséification. Dès lors, comment concevoir la rétrospective d’un artiste qui refusait la référence à l’idéologie du white cube? Un artiste Prêt à détourner tous les espaces qui s’offraient à lui, voir même à monter bien plus haut, bien plus loin que notre planète terre… C’est ce que nous tenterons de vous faire découvrir tout au long de l’émission.

CRÉDITS - 

Avec :

Hanna Rosenblum, Comédienne, Rédactrice

Arthur Carbillet, Comédien

Déborah Gutmann, Animatrice et Rédactrice

 

Julien Giami, Illustration sonore

Avner Azoulay, Prise de son, montage, mixage

Déborah Gutmann, Réalisation, Production 

Tony Romero, Visuels 

 

Guy Konopnicki, Invité